Historique

Saint-Fidèle de Ristigouche, Comté de Bonaventure, Province de Québec, Canada.

Érigée en paroisse canonique le 24 octobre 1946.

C'est François-Xavier Grégoire qu'on dit avoir été le pionnier de cette paroisse; il devait résider sur son territoire déjà vers 1830.

Saint-Fidèle est devenue une mission religieuse à la charge des Pères Capucins de Ristigouche en 1900; ils célébraient la messe dans une école-chapelle construite en 1898 ou 1899, qui avait 22' x 18' et un petit sanctuaire de 11' x 10' et pouvait contenir 46 chaises.

Ce régime de desserte par les Capucins a duré jusqu'en 1923; les Capucins de Ristigouche se trouvant alors à faire partie du diocèse de Gaspé, on a confié la mission de Saint-Fidèle au curé de Saint-André et cela a duré jusqu'en 1936.

En 1936, Mgr Courchesne a nommé pour résider dans cette paroisse, M. Rosaire Parent.

L'abbé Parent fait construire un presbytère en 1936.

L'école-chapelle de la desserte a été détruite par un incendie le 30 janvier 1938. On a construit l'église actuelle cette année-là pour la remplacer.

M. Parent eut pour successeur, en 1940, M. Léonce Saindon, lequel fut remplacé par M. Patrice Gallant en 1945.

M. Gallant fit ériger Saint-Fidèle en paroisse en 1946 et devint le premier curé en titre. Les curés-successeurs sont MM. Gérard Caron en 1949, René Turbide en 1952, Oscar Thibault en 1956, Benoit Roussel en 1959, Roger Tremblay en 1963 et Jules Coté depuis le jumelage en 1965.

Site conçu par Irene Doyle 2005, tous droits réservés